Pomerium association d'histoire locale et de patrimoine Histoire de POMMIERS en BEAUJOLAIS

Article proposé par Pomerium association d'histoire locale et de patrimoine
Etat : Publié, visualisable par : Public

POMMIERS en BEAUJOLAIS (car il n’est pas seul à porter ce nom en France) est situé à 4 kms de Villefranche sur Saône et 5 kms environ de ANSE sur la rive droite de la Saône . Aujourd’hui peuplé de près de 3000 habitants, ce petit village fut longtemps sur une ligne de partage entre Lyonnais et Bourgogne. Son nom vient d’ailleurs du latin POMERIUM: limite sacrée de l’Urbs, et, par extension, d’une colonie romaine, soit Anse, ou même Lugdunum)

Histoire de Pommiers en bref..

Pour évoquer l’histoire de Pommiers, il faut s’éloigner du bourg lui-même. L’occupation humaine dès la période préhistorique a été prouvée par diverses trouvailles, sur le Mont Buisante, au nord (Solutréo-magdalénien puis néolithique), dans la grotte de St Trys, et au bord de la RD 6 à l’Est), ou dans le Bois d’Alix au Sud.
Ateliers de taille de silex, outils divers ou fosses-pièges ont signé cette présence,lors de fouilles du 19è au 21è siècle.
Même si une tradition purement orale évoque un « site druidique »à Buisante,voire un habitat médiéval, aucune découverte n’a permis de le confirmer à ce jour.
Par contre, des fouilles préventives pratiquées en 2013 et 2014 sur la partie basse de la commune, dans les quartiers de la Logère et Bel Air (Est de Buisante) ont révélé une très importante installation gallo-romaine, à vocation surtout agricole,le long de la «Voie Océane» qui longeait le lit de la Saône.
Des habitations,des bâtiments de stockage,des thermes,un mausolée et surtout un chai de production viticole (déjà!) profitaient, entre le 1er et le 4ème siècle de la proximité de ces deux voies de communication. Les archéologues évoquent même une fonction de « station routière » permettant aux voyageurs de faire une halte ...
Ce site était certainement en lien avec la colonia d’Asa Paulini (Anse) qui possède aussi d’importantes « villae » et une place forte. Il se trouvait alors en limite Nord de la zone d’influence de la grande cité de Lugdunum .

Abandonné vers le 5ème s.,l’habitat se déplace, au Moyen Age vers les crêtes qui permettent de surveiller la vallée,trop dangereuse (crues, passages de pillards divers) Les premières mentions écrites de Pomerium se trouvent dans un cartulaire lyonnais en 1158,notant la nomination d’un certain Petrus de Pomeriis. De cette période,seul, le «Lion de Pommiers », pierre en réemploi sur la façade de l’église témoigne du bâtiment primitif.
En 1183 une bulle du pape Lucius III,désigne Pomerium et son église comme prieuré appartenant à la grande abbaye de l’Ile Barbe. Les prieurs, puis curés de Pommiers seront nommés par celle-ci jusqu’au 18ème s.
Le village aura comme « seigneurs »,les Sires de Beaujeu, les Ducs de Bourbon, de Montpensier et d’Orléans.
Sa position de limite ,cette fois entre le Beaujolais et les terres des Chanoines Comtes de Lyon, est encore marquée par une BORNE datée de 1584, au pied de la « Croix de la Bonne ».

D’autres bornes « de dîme », au Nord, marquaient la frontière avec la zone d’influence religieuse de l’autre grande abbaye: Cluny
Quelques maisons d’époque Renaissance mais surtout du 17è au 19ème s. témoignent de l’intérêt de ses paysages pour nombre de notables Caladois et même lyonnais (château du Carry, Beauvais, Humblot, ...)

En dehors de ses cultures(vignes mais aussi céréales et un peu d’élevage),le sous-sol très diversifié en fit un pays de nombreuses carrières qui ont marqué son relief et ses bâtiments et ont même contribué à des monuments de Lyon.

Les ouvrages de messieurs Michot(1996), puis Vial(2008) permettent d’avoir une bonne idée de l’histoire de Pommiers, et le Pré inventaire des monuments et richesses artistiques effectué en 1986-88, d’en mieux connaître les ressources patrimoniales privées ou publiques.

Pomerium , association de Patrimoine de Pommiers.

Armes de la commune de POMMIERS en BEAUJOLAIS
Armes de la commune de POMMIERS en BEAUJOLAIS

photo

Cliquez pour agrandir
Vue aérienne d'une partie des fouilles Pommiers Bel-Air (Archéodunum, BN Chagny)
Vue aérienne d'une partie des fouilles Pommiers Bel-Air (Archéodunum, BN Chagny)

photo

Cliquez pour agrandir
Bas-Relief scène de sacrifice de taureau (Archéodunum)
Bas-Relief scène de sacrifice de taureau           (Archéodunum)

photo

Cliquez pour agrandir
La rue de l'Eglise début 20ème s. (Pomerium)
La rue de l'Eglise début 20ème s. (Pomerium)

photo

Cliquez pour agrandir
Borne de limite entre Lyonnais et Bourgogne (Pomerium)
Borne de limite entre Lyonnais et Bourgogne (Pomerium)

photo

Cliquez pour agrandir
Buisante, Chapelle et canon à grêle, point culminant (Pomerium)
Buisante, Chapelle et canon à grêle, point culminant (Pomerium)

photo

Cliquez pour agrandir
Lavoir du Serveau (Pomerium)
Lavoir du Serveau (Pomerium)

photo

Cliquez pour agrandir
"Routoir ou rouissoir" pour traiter les tiges de chanvre (Pomerium)
"Routoir ou rouissoir" pour traiter les tiges de chanvre (Pomerium)

photo

Cliquez pour agrandir
Four à chaux (Pomerium)
Four à chaux (Pomerium)

photo

Cliquez pour agrandir
Logo Philianonva.com

PHILIANOVA
Découvrir le patrimoine local et la culture territoriale