La bataille du confluent en 121 avant JC, oppose les troupes des peuples Arverne, Allobroge et Rutène aux légions romaines du consul Quintus Fabius Maximus vraisemblablement sur la commune de Pont-de-l'Isère au confluent de Isaros (l'Isère) et du Rhodanos (Rhône). Cette bataille remportée par les Romains permet à Rome de dominer la vallée du Rhône

La bataille du confluent en 121 avant JC, oppose les troupes des peuples Arverne, Allobroge et Rutène aux légions romaines du consul Quintus Fabius Maximus vraisemblablement sur la commune de Pont-de-l'Isère au confluent de Isaros (l'Isère) et du Rhodanos (Rhône).

Cette bataille remportée par les Romains permet à Rome de dominer la vallée du Rhône depuis Massalia (Marseille) à la confluence du Rhône et de l'Isère. 

Le rapport de force étant de 30 000 pour les Romains à 120 000 à 200 000 pour les Gaulois selon les différents auteurs de l'antiquité.

Le roi arverne qui conduisait les Gaulois se nomait Bituit ou Bituitos Fils du roi Luernos (Luérius), après la défaite, son fils Congonnetiacos fut pris en otage.

Quintus Fabius Maximus, était ou fut surnommé Allobrogicus, il est venu prêter son appui à Cnaeus Domitius Ahenobarbus dont il sera le successeur. A ne pas confondre avec Quintus Fabius Maximus : né vers 275 av. J.C., mort en 203 av. J.-C. à Rome et qui commandait les armées romaines contre Annibal (Hannibal), lors de la seconde guerre punique.

Vu sur le site présumé de la bataille de confluent
Vu sur le site présumé de la bataille de confluent

photo

Cliquez pour agrandir
Logo Philianonva.com

PHILIANOVA
Découvrir le patrimoine local et la culture territoriale