Époque moderne

Les historiens débattent encore aujourd’hui de la date symbolique qui marque le passage de l’Europe du Moyen-Age à l’époque moderne. Certains choisissent la date de 1453 et la chute de Constantinople alors que d’autres estiment la découverte de Christophe Colomb en 1492 comme marqueur du début de l’époque moderne.
Si l'époque moderne apparaît dans une certaine continuité avec l'époque précédente (Moyen Âge), on constate cependant une très nette rupture dans un grand nombre de domaines des sociétés européennes notamment dans les domaines artistique, religieux, politique et intellectuel.
En France, les historiens retiennent particulièrement quatre temps qui caractérisent la période moderne : la Renaissance, la Réforme, l’avènement de l’État-nation et le siècle des Lumières.
A la fin du XVe siècle, un nouveau courant artistique et intellectuel voit le jour : La Renaissance. Les artistes introduisent l'esthétique antique et les humanistes s’approprient le savoir antique déjà redécouvert au Moyen Âge. Elle fut en partie déclenchée par la fin de l'Empire romain d'Orient (prise de Constantinople par les Ottomans en 1453) et l'arrivée qui s'ensuivit de savants orientaux exilés en Italie. Les grandes découvertes marquent les débuts de cette nouvelle époque. La Renaissance, née en Italie, gagne l'ensemble des pays d'Europe et dure plus d'un siècle.
Au XVIe siècle, la Réforme de Luther va bouleverser le paysage religieux européen. Elle marque la fin de l'emprise de l'Église catholique romaine sur la vie spirituelle en Europe occidentale. En France, c’est Jean Calvin qui porte la Réforme grâce à son œuvre maîtresse publiée en 1536 à Genève : l'Institution de la religion chrétienne. La Réforme entraina, notamment en France, les guerres de religions qui commencèrent en 1562 et se poursuivirent entrecoupées de périodes de paix jusqu'en 1598, date de la mise en place de l'édit de Nantes sous Henri IV.
Le XVIIe siècle voit l’apparition des Etats-Nations, un concept théorique, politique et historique, désignant la juxtaposition d'un État, en tant qu'organisation politique, à une nation, c'est-à-dire des individus qui se considèrent comme liés et appartenant à un même groupe. Les XVIIe et XVIIIe siècles sont marqués par des guerres entre les États européens, puis par la rivalité franco-anglaise pour la domination du monde. Ainsi, la structure des États-nations devient la plus courante et le théâtre de la guerre s'élargit, tandis que s'affirme la domination européenne sur le reste du monde.
Le siècle des Lumières (XVIIIe siècle) est un mouvement littéraire et culturel qui se propose de dépasser l'obscurantisme et de promouvoir les connaissances. Des philosophes et des intellectuels encouragent la science par l’échange intellectuel, s’opposant à la superstition, à l’intolérance et aux abus des Églises et des États. La majorité des historiens considère la Révolution Française comme étant la conclusion ou la suite de cette période.
Les historiens français considèrent généralement que l’époque moderne prend fin avec la révolution française de 1789.

Les dates incontournables
1453 : Chute de Constantinople
1492 : Découverte des Amériques par Christophe Colomb
1497 : Découverte de la route des Indes par Vasco de Gama
1517 : Début de la Réforme de Martin Luther en Allemagne
1521 : Premier tour du monde à la voile par Magellan
1534 – 1541 : Voyages de Jacques Cartier au Canada
1543 : Le polonais Copernic démontre que la Terre tourne autour du Soleil
1562 : Début des Guerres de religion en France
24 août 1542 : Massacres de la Saint-Barthélemy
1598 : Édit de Nantes : fin des guerres de religion
14 mai 1610 : Henri IV est assassiné par Ravaillac
1618 : Début de la Guerre de 30 ans
1661 – 1715 : Règne de Louis XIV
1685 : Révocation de l'Édit de Nantes
1751 : Parution du premier volume de l'Encyclopédie
1763 : Mise au point de la machine à vapeur par l’Anglais James Watt
1774 – 1792 : Règne de Louis XVI
14 juillet 1789 : Prise de la Bastille

Lieux à visiter : Le Vieux Bourg, coeur historique de Charbonnières-les-Bains, Eglise Notre-Dame de l’Assomption à Charbonnières-les-Bains, Le parc historique de Beauregard, Château de Lachassagne, La chapelle de la Garoupe, Promenade Amiral de Grasse, Palais Royal de Madrid,

Madrid-Palais-Royal-1200.jpg

Palais Royal de Madrid

Palais Royal de Madrid

Lire la suite
124.jpg

Promenade Amiral de Grasse

Promenade Amiral de Grasse

Lire la suite
Chapelle_Garoupe.JPG

La chapelle de la Garoupe

La chapelle de la Garoupe

Lire la suite
91.jpg

Château de Lachassagne

Château de Lachassagne

Lire la suite
89.jpg

Le parc historique de Beauregard

Le parc historique de Beauregard

Lire la suite
dessin chevet eglise.jpg

Eglise Notre-Dame de l’Assomption à Charbonnières-les-Bains

On a trouvé la trace de legs en faveur d’une église au 13ème siècle à Charbonnières. Elle semble être vouée depuis sa création à...

Lire la suite
GRH-695-PADAY.JPG

Le Vieux Bourg, coeur historique de Charbonnières-les-Bains

A l’origine Charbonnières était une paroisse rattachée à Tassin. La découverte en 1778, par l’abbé Louis Rougeat de Marsonnat, d’une source ferrugineuse...

Lire la suite

Logo Philianonva.com

PHILIANOVA
Votre guide de visites sans frontières